Maison de Quartier de Fin d'Oise
25, Avenue du Maréchal Gallieni
78700 Conflans-Sainte-Honorine

© 2017 par CIRENA

Les Propositions

La descente douce

 

Devant la multiplication des nuisances depuis le relèvement des trajectoires de novembre 2011 (triplement des survols et doublement du bruit à plus de 62 db) et l'absence de propositions de la DGAC pour apporter le moindre soulagement aux populations du
territoire de la Confluence très impactées, le CIRENA s'est mis au travail avec ses spécialistes pour définir une procédure d'atterrissage qui soit la plus discrète et
la moins polluante possible.


Nous l'avons appelé "la descente douce" pour que tout le monde comprenne bien et pas seulement les spécialistes. C'est une descente qui se déclenche quand
l'avion se trouve encore à plus de 3000 mètres, sur une trajectoire en pente douce, moteur au ralenti, sans palier, jusqu'au touché de piste. L'avantage pour les 400.000 habitants du territoire de la Confluence, est que nous serons survolés beaucoup plus haut et surtout moteur au ralenti générant un bruit et une consommation de kérosène minimum.


Un gain donc inestimable pour notre santé, notre qualité de vie et notre patrimoine mais aussi très appréciable pour les finances des compagnies aériennes (8 M/an pour Air France) et la réduction des gaz à effet de serre.

Notre Plateforme de revendications

Nous pensons qu'il existe des solutions de première urgence afin de soulager les populations sinistrées par le trafic aérien.
 

Ce que nous exigeons des pouvoirs publics :

- la modification des procédures d'approches tant au niveau de la définition des trajectoires qu'à celui de la hauteur et du régime des appareils,
 
- l'instauration d'un couvre feu sur les aéroports de la Région Ile-de-France dans le cadre d'une réglementation européenne,

- la limitation du nombre de mouvements sur les aéroports de Roissy et du Bourget,

- l'abandon définitif de tout projet de  construction de pistes supplémentaires à Roissy.